Thomas Segun Ilube du Royaume Uni et du Nigéria - Dites-moi que je ne suis pas assez qualifié et je vous montrerai le prochain PDG

UMURAGE_LM_50_ThomasSegunIlube_WEB.jpg

La semaine dernière, quand je vous introduisais l'Académie Africaine des Sciences, je vous ai dit que tout a commencé par quelques questions très simples:

«Que vous arrive-t-il si vous êtes né avec un esprit brillant mais que vous grandissez dans des conditions difficiles dans un village ou une commune? L’Afrique bénéficie-t-elle de votre talent incroyable? »

Aujourd'hui, je suis inspiré par Thomas Segun Ilube du Royaume-Uni, l'homme qui s'est posé ces questions qui l'ont mené par la suite à créer cette école des sciences pour filles qui se trouve au Ghana.

Le père de Thomas, Nathanial Oyakhire Erainkhifun Ilube, est né en 1941 dans l’État d’Edo au Nigéria. Il était si brillant qu’il a été sélectionné pour poursuivre ses études au Royaume-Uni au milieu des années 1950. Après ses études d'ingénieur électricien , Nathanial a été recruté par la British Broadcasting Corporation (BBC) et a été envoyé dans différents pays africains pour mettre en place les stations de la célèbre chaîne de radiodiffusion. Nathanial a épousé une jeune enseignante britannique, Eileen, et ensemble, ils ont eu trois fils et deux filles.

Né en 1963, Thomas Ilube a passé son enfance au Royaume-Uni, en Ouganda et au Nigéria, où son père s'est finalement réinstallé après des années de travail à l'étranger. Avec un père ingénieur et une mère enseignante , le jeune Thomas s'est retrouvé presque naturellement attiré par le monde des sciences. Après le secondaire, Thomas a complété une licence en physique à l'Université du Bénin à Benin City, au Nigeria. Il est ensuite allé faire un MBA en finance à la Cass Business School de Londres, MBA qu'il a obtenu en 1988.

Avec ces deux diplômes dans la poche, le jeune homme était quasi certain qu'il serait embauché par la première entreprise à laquelle il postulerait. Malheureusement, cela n'a pas été le cas. Non seulement a-t-il été rejeté par la première société à laquelle il a fait une demande d'emploi, mais ils été aussi rejete par la deuxième et même la troisième. Il a finalement dû se résigner à provisoirement accepter un poste de programmateur informatique à British Airways.

Thomas soupçonnait d’être victime de discrimination parce qu’il était noir, mais il était décidé a ne pas laisser le racisme limiter ses rêves. Il a donc continué à chercher des opportunités qui correspondaient mieux à son profil et a finalement trouvé un emploi à la Bourse de Londres.

A cette époque-là, il y avait très peu de professionnels noirs dans la City, le district financier de Londres, mais cela ne l'intimidait pas pour autant:

"J'ai été balloté dans tellement d'environnements différents dans la jeunesse - Nigeria, Ouganda, Royaume-Uni - que cela m'a en quelque sorte rendu assez résilient. Je peux donc le retrouver dans des contextes nouveaux et différents sans me sentir trop intimidé. J'observe tout avec avec intérêt. Quand vous construisez une carrière à Londres, vous vous retrouverez souvent dans des endroits où vous êtes la seule personne noire sur 200 personnes.»

Et résilient, il se devait de l'être. Il se souvient comment certaines personnes ne se donnaient même pas la peine de cacher leur mépris pour les minorités raciales. Un incident qui lui est resté à l’esprit jusqu'à ce jour c'est quand un de ses collègues lui dit un jour, de façon très anodine, que «de bons amis» préféreraient le voir se "balancer dans les arbre" plutôt que de travailler avec eux!

Son travail acharné, son ingéniosité et sa détermination ont porté leurs fruits contre vents et marées: Thomas a fini par créér une multitude d'entreprises dans le domaine technologique qui se sont spécialisées a apporter des solutions a ces entreprises mêmes qui avaient refusé de l’engager sous le prétexte qu’il n’était pas «assez qualifié»! Thomas Ilube est aujourd'hui l'un des plus grands experts en matière de cybersécurité au Royaume-Uni!

Et ce n'est pas tout. Malgré le temps requis pour bâtir des entreprises, Thomas a trouvé le temps de poursuivre un autre de ses rêves: offrir opportunités de s'éduquer à des jeunes de milieux défavorisés. C'est ainsi qu'en 2011, Thomas Ilube a transformé un ancien bâtiment de l'ouest de Londres en une école ultramoderne, la Hammersmith Academy, qui est aujourd'hui réputée comme l'une des "écoles de technologie les plus innovantes" du Royaume-Uni. Encouragé par l’impact de la Hammersmith Academy, Thomas a décidé de faire de même en Afrique, en se concentrant cette fois-ci sur l'éducation des jeunes filles.

«J'étais de plus en plus conscient du déséquilibre hommes-femmes dans le monde de la technologie et de la science. Quand elles commencent l'école, les jeunes filles sont intéressées par les mathématiques et la physique, mais au fur et à mesure qu'on monte de classe, il y a 25 garçons et plus qu'une ou deux filles . J'ai donc voulu créer une institution de haut standard qui serait vraiment attrayante pour les filles qui ont une passion pour la science et la technologie. Un espace où elles pourraient échanger sur ce que cela signifie d'être une femme scientifique et comment construire leur carrière. »

C'est pour concrétiser cette idée qu'en 2016, Thomas Ilube a créé à travers sa Fondation l'Académie Africaine des Sciences (African Science Academy - ASA), que j'ai présenté la semaine dernière.

Thomas Ilube a également créé un prix pour reconnaître et promouvoir les écrivains africains de science-fiction, les prix Nommo. Mes frères et soeurs qui rêvent de créer le prochain Wakanda, ce prix est pour vous!

Le succès phénoménal de Thomas Ilube dans le monde des entreprises de haute technologie et son travail de promotion de l'éducation des jeunes qui, sans lui, n'auraient probablement jamais eu la chance d'explorer pleinement leur potentiel, lui ont fait recevoir plusieurs honneurs et non des moindres. Le plus impressionnant a probablement été, en 2016, celui d'être le Numéro 1 sur la liste annuelle des 100 personnes d'origine africaine et afro-antillais les plus puissants en Grande-Bretagne. En octobre de la même année, Thomas Ilube a été nommé le Noir le plus influent du Royaume-Uni.

En avril 2017, quatre ans après le décès de son père, Thomas Ilube a été au Conseil d'administration de la BBC, la société où le jeune Nathanial Ilube a fait ses débuts quelque 60 ans plus tôt.

En 2018, Thomas Ilube a reçu l’un des plus grands honneurs de la société britannique: le titre de Commandeur de l'ordre de l'Empire britannique (CBE).

Quand on lui demande ce qui le motive à faire tout ce qu’il fait, ce entrepreneur et philanthrope de 56 ans donne une réponse assez étonnante quand on pense tout ce qu'il a déjà réalisé dans cette vie:

«J'ai le sentiment de ne pas avoir encore suffisamment contribué à la société. Je me dois de continuer à toujours essayer de faire plus.»

Je pense que nous aussi pouvons adopter ce letmotiv non? Continuer A Toujours Essayer de Faire Plus."

Félicitations pour votre contribution à l'Héritage de l'Afrique, Thomas Segun Ilube! Vous êtes une vraie inspiration!

Contributeur

Um’Khonde Patrick Habamenshi